Sports Canins

Sports canins

Vous êtes à la recherche de sports canins pour votre chien?

Votre ami il faut le défouler, le dépenser, le garder en forme : c’est bon pour sa santé et pour son équilibre. Il a besoin de dépenses physiques et mentales pour être bien dans sa peau. Les différents sports canins que nous allons vous présenter permettront non seulement d’avoir un chien en bonne santé, mais en plus d’avoir une meilleur complicité avec lui !

Cette liste n’est pas exhaustive, mais nous essaierons de la mettre à jour régulièrement. Le but est d’avoir une vue globale sur les sports canins accessibles aujourd’hui pour les maîtres qui recherchent des idées.

Alors quels sont les sports canins actuellement ?

Rassurez-vous : il y en aura pour tout le monde !

La première question à se poser : êtes-vous sportif(ve) vous même? Souhaitez-vous faire une activité avec votre compagnon? Dans ce cas, nombre de sports canins sont accessibles. Certains font l’objet de compétitions officielles, et d’autres peuvent se pratiquer simplement chez soit.

Courir avec son chien :

Si courir avec son toutou semble une bonne idée, c’est en fait assez compliqué au début car il sera soumis à plein de stimulations à l’extérieur.

Le cani-cross permet non seulement de courir avec son lui (ou elle!), mais en plus de se faire tracter : le chien aide son maître, c’est donc une tout autre relation de complicité qui s’instaure entre les deux.

Le cani-vtt permet comme son nom l’indique de faire courir son animal tout en étant en vélo. Encore une fois, votre compagnon aide en tractant une partie du poids.

La cani-trotinette : sur le même principe, le chien peut tracter pour aider le maître.

Le cani-paddle : emmenez-le sur les eaux, développez son équilibre et des sensations pendant que vous pagayez.

Nous vous conseillons vivement de commencer auprès d’un club pour connaître et éviter les dangers spécifiques de tous ces sports canins. Canidélite par exemple est un club d’éducation et sports qui pourra vous conseiller.

Le tapis de course : Nombre d’émissions et de vidéos montrent des chien(ne)s courir sur des tapis de course. Si c’est un complément d’activité maîtrisé, pourquoi pas? Mais que ça ne remplace pas les promenades et les activités avec son compagnon !

Avoir une autre relation avec son compagnon :

Certaines activités multiplient les actions demandées à votre toutou. Il y a donc plus d’apprentissages et d’activités mentales.

L’Agility est un parcours d’obstacles (tunnel, dôme, sauts, etc) à effectuer le plus rapidement possible. Le maître guide le compagnon tout au long du parcours, il faut donc courir avec lui. Cette discipline demande un réel investissement car il faut apprendre progressivement les différents agrès et se perfectionner. La communication et la complicité sont primordiales pour évoluer.
L’agility est certainement l’un des sports canins les plus développés en France avec beaucoup de concours. La plupart des clubs ont une section et pourrons vous aider.

L’Obéjump est un concept assez proche de l’agility dans le concept, puisque c’est un parcours, mais il se sert de situations et d’objets proches de la vie courante. Cette activité en plein essor vous permettra de développer l’obéissance, de renforcer l’éducation et vous servira dans toutes les situations rencontrées en promenade par exemple. Vous pourrez renforcer un comportement équilibré. A noter que le maître est aussi noté en compétition !

L’obérythmée : Peut-on encore parler de sport canin quand il s’agit d’Art? Oui à 100% car vous devrez suivre le rythme ! Danser à deux sur une chorégraphie, avec de la musique et des déguisements. Non seulement il faut apprendre des tricks mais il faut une grande complicité. Cette activité développe un lien très fort pour arriver à des résultats et une symbiose spectaculaires.

Le Treibball : L’idée de base était de travailler les bergers avec des balles pour remplacer les moutons. Et que faire de ses balles si ce n’est mettre un but? Le berger (et même les autres races !) devra donc guider et pousser des balles jusque dans des cages, ce qui est plus compliqué que ça en a l’air puisqu’il devra maîtriser la balle sous les ordres de son maître. Vous voulez en savoir plus? Voici un article qui montre le treiball plus en détail.

Activités pour le chien seul :

La course sur leurre : Parmi les sports canins, cette course n’est plus basée sur l’endurance mais sur le cardio et ses instincts de prédation. Le maître à un rôle de motivation avec ses encouragement. Votre compagnon pourra défouler ses besoins primaires et se dépenser physiquement. Longtemps réservée aux lévriers, sur cynodrome ou en PVL (poursuite à vue sur leurre), le coursing est en train de se démocratiser et de s’ouvrir aux autres races, sous deux formes :

  • la course de loisir que Canirun tente de promouvoir avec ses clubs partenaires
  • La course de compétition avec les catégores CAT (course de 300 et 600 mètres) et Fast CAT (course de 100 mètres)

Le dock-jumping ou dock-diving : est un saut en avec plongeon dans une piscine. Il y a trois disciplines : le saut en longueur, le saut en hauteur, et la récupération d’objet dans la piscine (le plus rapidement possible). Cette activité sera plus difficile à trouver prêt de chez vous car les clubs canin avec piscine sont assez rares !

 

Tricks :

Pourquoi ne pas lui apprendre des tricks? Vous pouvez tenter de lui apprendre à faire du skateboard par exemple, ou reprendre des élements de sports canins dans la vie courante : slalom avec des poteaux, tunnel dans un parc, etc.

Cette liste de sports canins n’est pas exhaustive, nous continuerons à l’alimenter !

Retour haut de page